Production lean partie 6

Publié le par André Hotte

Production lean partie 6
Production lean partie 6

PRODUCTION "LEAN", PARTIE #6

LE DIAGRAMME ISHIKAWA

Diagramme d'Ishikawa ou en arrête de poisson

Diagramme d'Ishikawa ou en arrête de poisson

La production "lean" ("lean manufacturing") se veut une philosophie de production basée sur l'amélioration continue en vue de réduire les défauts, les rejets, les pertes de temps, d'augmenter l'efficacité d'une ligne de production et son rendement. Elle utilise, entre autres, des méthodes comme les 5S, le diagramme spaghetti, le SMED, le kanban, le poka-yoke et le diagramme d'Ishikawa. Le diagramme Ishikawa (nom de son inventeur japonais), en arrête de poisson ou méthode des 5M est une technique de résolution de problème qui guide les sessions de brainstorming. Cette technique peut aussi servir à identifier les risques possibles pour une gestion du changement (nouvelle machine, nouveau produit, nouvelle procédure, nouveau procédé, etc).

 

Comment utiliser le diagramme Ishikawa ?

Exemple de l'utilisation d'un diagramme d'Ishikawa

Exemple de l'utilisation d'un diagramme d'Ishikawa

Le diagramme comporte 5 branches qui portent chacun un titre commençant par M : matière, machine, main-d'œuvre, milieu et méthode. Dans certains cas, on y ajoute aussi 4 autres branches : management, mesures, maintenance et moyens financiers. À chacune de ces branches, on ajoute une ligne avec un sous-titre qui indique une cause possible reliée au problème que l'on veut résoudre. Comme pour la technique du brainstorming, il faut d'abord laisser venir les idées sans les juger pour favoriser les échanges d'idées et la créativité. C'est la phase divergente du processus, on ouvre large et on prend tout. On est satisfait d'avoir trouvé suffisamment de causes possibles lorsque après 2 tours de table aucune nouvelle idée n'est notée. Commence alors la phase convergente du processus, on passe toutes les idées dans un entonnoir. On porte un jugement sur chaque idée notée au diagramme Ishikawa, leur plausibilité, leur logique et leur pertinence. On écarte celles ayant peu de lien avec le problème et on conserve celles que l'on juge les plus pertinentes.

Production lean partie 6

On attribut une ordre de priorité sur les idées retenues et on en cible au moins 3 qui sont prioritaires. Pour ces 3 idées priorisées, on crée un plan d'action afin de les vérifier, de les corriger ou de mieux les cerner. Si le problème est réglé, on fait un rapport qui explique la cause identifiée et la méthode utilisée pour la résoudre. Sinon, on revient au diagramme Ishikawa créé, on note le résultat des plans d'action réalisés puis on identifie 3 autres causes possibles à analyser, les suivantes dans la priorisation.

 

Bon Ishikawa !

Dessins et texte par André Hotte, ing.

Production lean partie 6

Pour d'autres blogues du même auteur, cliquez ici.

Publié dans usine, production

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article